PROLOGUE
Le 45e Chapitre Général des Frères des Écoles Chrétiennes et la 2de Assemblée Internationale de la Mission Éducative Lasallienne (AIMEL) ont poursuivi la réflexion entamée au 43e Chapitre général (2000) sur notre association pour le service éducatif des pauvres. Ces deux récents rassemblements internationaux ont réaffirmé la volonté de l'Institut d'accroître notre engagement éducatif envers les pauvres.

Outre de décrire qui nous sommes, nous devons aussi dire pour qui nous sommes. Le pour qui donne aux Frères comme aux Laïcs une direction commune orientée vers la mission dans leur ministère d´éducation humaine et chrétienne.

Fidèles à nos origines, nous exprimons la passion qui nous anime : un service d´éducation humaine et chrétienne, préférentiellement avec les pauvres, dans le contexte du XXIe siècle. Tous nos élèves sont inclus dans notre vue de l'éducation basée sur l’Évangile : tous sont enfants de Dieu et les destinataires de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. Nous les invitons tous à découvrir le Royaume de Dieu à travers des actions concrètes de solidarité avec les pauvres et les vulnérables. Nous, Lasalliens, Frères et Laïcs, créons et maintenons des communautés éducatives où l'Évangile est proclamé chaque jour. Pour cette raison, une Déclaration sur la Pédagogie Lasallienne est basée sur notre appel à être ministres de Dieu et ambassadeurs de Jésus-Christ.

Le 45e Chapitre Général (2014) a créé le Conseil International de la Mission Éducative Lasallienne, CIMEL (Circulaire 469, Proposition 12). Parmi les responsabilités de ce Conseil figurent le développement et l'intégration des caractéristiques de l'identité lasallienne dans l'ensemble de nos communautés éducatives et la mise en oeuvre et l´évaluation des lignes d’action proposées par la 2e AIMEL (2013), et ratifiées par le Chapitre Général.

Par la suite, le Conseil Général a approuvé les statuts du CIMEL et en a changé le nom en Conseil International de l'Association et de la Mission Éducative Lasallienne (CIAMEL). Le Conseil est « un organisme délibératif et collaboratif de Frères et de Partenaires représentant l’Institut à niveau mondial » (Circulaire 470, p. 21). Les statuts susmentionnés sont destinés à tous ceux qui participent à la mission lasallienne (CIAMEL, 2015, 2.1.2). Le mandat du CIAMEL inclut la publication d’une Déclaration sur la Pédagogie Lasallienne.

Cette Déclaration sur la Pédagogie Lasallienne exprime la vision éducative lasallienne pour le XXIe siècle. Notre vision est enracinée dans la passion de Dieu pour les pauvres (R. 18) ; elle inspire la mission lasallienne qui est une entreprise coopérative de Frères et de Laïcs. Ensemble nous assurons la vitalité de la mission en créant et en développant des structures d’organisation, de formation et de recherche dans lesquelles chacun peut approfondir la compréhension de sa propre vocation et de la mission lasallienne (R. 19).

En 2019, nous célébrerons le tricentenaire de la mort de Jean-Baptiste de La Salle. La joie anticipée de la célébration de l’anniversaire est renforcée par la présence de plus de 90 000 éducateurs lasalliens qui procurent quotidiennement le bien-être de plus d'un million d'enfants, de jeunes et d'adultes, dans 77 pays aux cultures et religions diverses.

Les réalités du contexte éducatif contemporain complexe exigent constamment de nouvelles réponses dans notre effort pour aider nos étudiants à découvrir le Royaume de Dieu. L'exclusion sociale, les idéologies fondamentalistes, le racisme, la xénophobie nous appellent ainsi que nos étudiants à trouver des stratégies concrètes et pratiques qui favorisent la solidarité, l'inclusion, le dialogue et la tolérance. Nos communautés éducatives lasalliennes doivent être des signes de paix, de compassion et de réconciliation.

J’espère que la prochaine Déclaration sur la Pédagogie lasallienne aidera toutes les institutions lasalliennes à devenir des centres de développement humain intégral où chaque personne peut rencontrer Dieu et ses frères et soeurs dans un effort commun pour faire avancer les valeurs du Royaume de Dieu.

Conscients d´être ministres de Dieu et ambassadeurs de Jésus-Christ auprès des enfants, des jeunes et des adultes que Dieu a confiés à nos soins, nous nous réengageons dans le développement continu d'une pédagogie inspirée par l'Évangile et initiée par Jean-Baptiste de La Salle et les premiers Frères. Notre réengagement est un signe d’espérance alors que nous célébrons le 300e anniversaire de la mort du Saint Fondateur.

F. Robert Schieler fec
Supérieur Général